Locus de Contrôle Interne ou Externe

Êtes-vous plutôt Locus de Contrôle Interne ou Externe ?

Un concept bien intéressant pour accepter ou prendre la responsabilité de nos succès ou de nos échecs…

Êtes-vous plutôt Locus de Contrôle Interne ou Externe ? (Version Audio)

Formation
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Gmail
Vous êtes intéressé par du coaching pour vous-même ou pour des membres de votre organisation? Faisons connaissance...

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Gmail
  Envie d'inspiration...?

Inscrivez-vous à ma LETTRE D'INSPIRATION MENSUELLE

Êtes-vous plutôt Locus de Contrôle Interne ou Externe ? (Version Texte) :

 

Bonjour,

Aujourd’hui je vais vous parler de locus de contrôle interne ou externe, ou lieu de contrôle interne ou externe.

Et de biais de complaisance…

 

Le concept de locus ou lieu de contrôle :

C’est un terme un peu barbare pour décrire un concept développé dans les années 60 par Rotter et qui décrit quelque chose d’assez simple : à quoi j’attribue mes réussites ou mes échecs.

  • Si j’ai tendance à attribuer mes résultats à moi-même, mes capacités, mon travail, on parlera de locus interne.
  • Si j’ai tendance à les attribuer à des facteurs extérieurs, aux autres, la chance ou le matériel sportif, on parlera de locus de contrôle externe.

 

A quel degré je me sens responsable de mes résultats ?

Si vous êtes plutôt locus de contrôle interne, vous allez donc attribuer vos réussites à vous-même mais aussi vos échecs.
Quand tout va bien, cela nourrit votre confiance en vous mais quand cela va mal, vous vous rendez responsable de vos échecs même s’ils sont dus à des circonstances extérieures.

A l’inverse, si vous êtes plutôt locus de contrôle externe, vous aurez du mal à savourer vos succès que vous allez plutôt attribuer à la chance, par exemple pour un étudiant les questions à l’examen étaient faciles ou le prof sympa ce jour-là.
Mais aussi en cas d’échec : une présentation professionnelle qui se passe mal, c’est le chef qui était mal luné. Et de ce fait, vous aurez du mal à tirer les leçons de votre travail et à progresser.

 

Et c’est bien sûr un continuum, on n’est pas purement locus interne ou externe.

Ou alors c’est dangereux :

  • Être totalement locus interne, cela voudrait dire s’attribuer toute la responsabilité des actions, le travail de groupe devient difficile et on risque d’aller en burn-out ou à la dépression assez vite.
  • Être totalement locus externe, cela voudrait dire ne prendre la responsabilité d’aucun résultat et s’en remettre à la génétique, à Dieu, au gouvernement ou au destin.

Donc c’est un continuum, cela dépend aussi des domaines de vie et cela peut évoluer. Car c’est une croyance sur nous-même et sur la vie et une croyance cela peut changer même si ce n’est pas toujours facile…

 

Le biais de complaisance :

Là où cela se complique encore un peu, c’est que nous avons tendance à attribuer nos succès à nos capacités personnelles, et nos échecs à des facteurs extérieurs.

C’est ce qu’on appelle le biais de complaisance :
Si j’ai gagné mon match, c’est que je joue bien.
Si je perds, c’est la faute du matériel 😊

C’est un biais largement partagé qui permet de préserver mon estime de moi-même en cas d’échec, et notamment de reporter ma culpabilité potentielle sur quelque chose ou quelqu’un d’externe.

Mais certaines personnes vont faire l’inverse, dans une version un peu masochiste : si je gagne, c’est que j’ai eu de la chance et si je perds, c’est normal !

Ça c’est par rapport à nous-mêmes.
Mais de manière intéressante cela peut s’inverser vis-à-vis des autres :
Si l’autre a échoué, j’ai plutôt tendance à lui en faire porter la responsabilité. Mais s’il gagne, à supposer qu’il a eu de la chance !

 

Locus de contrôle et Motivation :

Je reviens au Locus de contrôle.

Le lien entre Locus de Contrôle et Motivation est assez évident :

  • Si je pense que je peux avoir une influence sur mes résultats, je vais être plus motivé à passer à l’action.
  • Si au contraire je subis ce qui m’arrive, j’aurai plus tendance à faire le dos rond et à attendre que l’orage passe ou que quelqu’un d’autre agisse.

Cette propension vers un lieu de contrôle plutôt interne ou externe se construit dans l’enfance et pour les parents qui regardent cette vidéo, cela pose la question de comment nous éduquons nos enfants en les rendant autonomes et responsables de leurs actions, tout en les supportant dans cela.

 

Quels sont les bénéfices d’un locus de contrôle plutôt interne ?

D’après les études psychologiques, si je pense que je peux avoir une influence sur ma vie, je vais avoir tendance à plus travailler ou m’entrainer et réussir mes études ou dans mes performances sportives pour les athlètes. A plus prendre soin de ma santé et de mon corps, en faisant du sport ou en suivant mes prescriptions médicales, à lutter contre des addictions…
Je vais aussi avoir plus confiance en moi et être moins influencée par les opinions des autres.

A l’inverse avoir un locus de contrôle plutôt externe peut me faire sentir impuissante face aux événements extérieurs, à avoir du mal à prendre des décisions et à être plus anxieuse ou fataliste.
Avec une tendance aussi plus prononcée pour les conduites à risque ou de m’en remettre à quelqu’un d’autre, le destin, Dieu ou la chance pour diriger ma vie.

 

Les tests pour mesurer votre locus de contrôle :

Vous trouverez sur internet des tas de tests pour mesurer si vous êtes plutôt locus interne ou externe. Comme tous les tests, cela risque d’être un peu caricatural et les questions sont souvent sujettes à interprétation.

Et puis il s’agit d’adapter cela à l’environnement ou au sujet.

Mais il y a par exemple un test spécifique à la santé qui est vraiment intéressant pour voir dans quelle mesure la personne pense que sa santé dépend de son comportement, de ses médecins et de son entourage, ou de la chance.

Ou bien dans le monde du sport, on rajoutera les dimensions de l’adversaire et des partenaires.

 

Le locus de contrôle dans la vie professionnelle :

Dans la vie professionnelle, cette notion de à quel degré je prends la responsabilité de mes résultats est vraiment intéressante pour vous-même ou pour en discuter avec votre équipe si vous êtes gestionnaire.

Imaginons que vous avez repéré une personne dans votre équipe ou parmi vos collègues qui culpabilise facilement de ne pas en avoir fait assez, qui commence à aller droit au burn-out ou à la déprime.
Difficile de lui dire : ne le prends pas si personnel, tu n’es pas responsable de tout… Si c’est sa croyance, elle risque de ne pas vous écouter. 
En revanche, lui parler du concept – ou lui faire suivre cette vidéo – peut être une porte pour ouvrir la discussion sur sa tendance à être un peu trop locus interne.

A l’inverse, si vous avez quelqu’un qui blâme les autres ou la terre entière pour ses résultats, lui parler de prendre ses responsabilités risque de créer une réaction rebelle ou de de type passive-agressive.
Là aussi un concept officiel de psychologie peut être une porte pour la discussion.

Ou même en faire un sujet de discussion en équipe…

 

J’espère que cette vidéo vous aura intéressé pour mieux vous comprendre ou mieux comprendre les personnes qui vous entourent.

Si vous vous rendez compte que votre locus interne ou externe devient un handicap, un coach professionnel peut vous aider !

 

Si ces sujets de psychologie et de motivation au travail vous intéressent, abonnez-vous maintenant à ma chaine, en activant les notifications pour être prévenu des prochaines vidéos.

Et vous pouvez vous inscrire également à ma Lettre d’Inspiration mensuelle avec le lien ci-dessous.

 

A bientôt !

Guillemette Moreau, Coach de Dirigeants et Coach de Carrière.

Le mythe de l’IKIGAI professionnel

Le mythe de l'IKIGAI professionnel En quoi le concept de IKIGAI peut nous aider à clarifier nos objectifs professionnels mais peut aussi devenir un mythe assez frustrant...Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?Avoir plus de sens et de...

BURN OUT : Je m’épuise au travail

BURN OUT : Je m'épuise au travail Comment repérer un burn out et que faire face à un épuisement professionnel pour vous-même ou pour quelqu’un de votre entourage...Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?BURN OUT : Je m'épuise au travail...

BROWN OUT : Mon travail manque de SENS

BROWN OUT : Mon travail manque de SENS Mon travail ne sert à rien... Je ne sers à rien... L'épuisement professionnel par manque de sens ou brown out est insidieux...Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?Avoir plus de sens et de...

BORE OUT : Je m’ennuie au travail

BORE OUT : Je m'ennuie au travail Comment repérer le "bore out" et que faire face à un épuisement professionnel par l'ennui, pour vous-même ou pour quelqu’un de votre entourage...Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?Avoir plus de sens et...

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Gmail
  Envie d’inspiration…?

Inscrivez-vous à ma LETTRE D’INSPIRATION MENSUELLE

« Tous les mois, je choisis un thème et suis heureuse de vous envoyer mes vidéos, fiches de lecture, etc…
pour vous inspirer dans votre vie professionnelle ou personnelle… »

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Gmail
Share This