Prise de Décision et DIFFÉRENCES CULTURELLES

La prise de décision en groupe n’est jamais facile.

Mais quand les différences culturelles rentrent en jeu, cela peut créer de vraies difficultés, voire des conflits…

Comment prenez-vous vos décisions ?
Comment sont prises les décisions dans votre organisation ?

Prise de Décision et DIFFÉRENCES CULTURELLES (Version Audio)

Comment prenez-vous vos décisions ?
Comment sont prises les décisions dans votre organisation ?

FormationVous êtes intéressé par du coaching pour vous-même ou pour des membres de votre organisation? Faisons connaissance...

Guillemette Moreau - Inspiration  Envie d'inspiration...?

Lettre d'Inspiration

Inscrivez-vous à ma LETTRE D'INSPIRATION MENSUELLE 

Prise de Décision et DIFFÉRENCES CULTURELLES (Version Texte) :

 

Bonjour,

 

Je suis française d’origine, ai travaillé longtemps pour des entreprises internationales et je vis maintenant au Canada. J’ai eu des supérieurs français, allemands, hollandais, italiens, des collègues américains, espagnols, mexicains, thaïlandais… et j’ai toujours été intéressée par la découverte des diversités culturelles.

Mais dans le travail, l’enjeu est plus important que la découverte d’une nouvelle saveur dans la cuisine locale.

Quand vous devez composer avec un chef ou des partenaires d’affaires pendant des mois, des années, négocier des contrats, les différences peuvent vite devenir des frottements.

Et les frottements à la longue, cela irrite…

 

Les différences culturelles au travail, ce n’est pas simple.

Dans mon expérience, il y a des situations qui m’ont souvent laissée perplexe :

  • Contrairement aux stéréotypes sur les Allemands très hiérarchiques, j’ai vu souvent un grand souci du consensus dans les prises de décision. Cela prenait du temps. Et une fois que la décision était prise par le groupe, plus question de changer, à moins d’en rediscuter avec le même groupe de décision.
  • A l’inverse, malgré un contact très décontracté avec mes collègues américains, j’ai assisté à des prises de décision très « top-down », en gros le chef décide et a raison. Et tout le monde s’exécute même si on n’était pas d’accord 2 heures avant. En revanche la décision est moins figée et peut être remise en cause plus tard notamment si l’environnement a changé.
  • Avec des collègues et partenaires latins ou asiatiques, j’ai vu à la fois des rapports hiérarchiques forts avec des modes de décision verticaux et une communication plus complexe, ou subtile, d’où l’importance du travail de préparation voire d’influence en dehors des réunions officielles. Et je ne comprenais pas toujours ce qui se passait entre l’explicite et l’implicite.

Donc j’ai appris à naviguer à vue en évitant de me crisper quand je ne comprenais plus trop ce qui se passait. Il parait que cela s’appelle l’expérience 😊

 

Au-delà des différences culturelles, l’individu et l’organisation :

Évidemment il faut rajouter en plus les différentes couches culturelles : l’individu, son éducation, sa manière de travailler, la culture de l’organisation ou de la filiale si c’est un groupe international. Une coréenne travaillant pour une entreprise Française aux États-Unis où elle a fait ses études universitaires, cela donne quelle « culture » ?

 

Je reviens au thème de la prise de décision et des différences culturelles :

Tous les modèles sur les différences culturelles – les dimensions de Hofstede, les valeurs de Schwarz – sont intéressants mais en l’occurrence ce sont les articles de Erin Meyer qui m’ont aidée à distinguer 4 dimensions principales ayant un impact dans une prise de décision collective.

Avec à chaque fois ce mélange subtil en fonction des pays, de l’organisation, des équipes et des membres de l’équipe.

 

4 dimensions culturelles qui influencent la prise de décision

Donc voilà les 4 dimensions que j’ai sélectionnées, qui influent la prise de décision :

1. Le style de communication :

La première chose que vous voyez dans un groupe, c’est le style de communication au quotidien, de très formel à très décontracté : les titres, les formules de politesses, les règles tacites dans les discussions de groupe : est-ce qu’on se coupe la parole ou au contraire on attend que l’autre ait terminé son argumentation…

2. L’expression du contenu de la communication :

Car cela peut compliquer le tout : sans aller dans les domaines délicats de l’humour ou de l’ironie, comment les gens communiquent leurs informations ou leurs points de vue ? Est-ce explicite et factuel ou à l’inverse avec beaucoup d’implicite et de références sous-entendues ?

3. Le style de management :

Qui peut aller de très hiérarchique à très égalitaire. Qui se reflète souvent dans des structures en millefeuilles de niveaux hiérarchiques ou au contraire des structures très plates. Mais parfois, vous pouvez avoir l’illusion de l’égalité – justement à cause d’un style de communication peu formel au quotidien – et soudainement découvrir un style de management très hiérarchique au moment des prises de décision.

4. Le mode de prise de décision en tant que tel :

De très directif – le chef décide – à démocratique et consensuel.

 

Attention aux caricatures culturelles :

Comme ce sujet des différences culturelles peut facilement tomber rapidement dans des généralités ou de la caricature, je répète :

  • Sur chaque dimension, il s’agit d’un continuum entre 2 extrêmes. Et tout cela évolue en fonction des contextes et des acteurs en présence
  • C’est aussi à nuancer avec des différences régionales, et puis chaque organisation ou groupe à l’intérieur d’une entreprise par exemple a sa culture propre
  • Et enfin chaque individu a sa personnalité qui peut influencer le groupe

Mais justement la théorie et l’analyse peut aider à voir les choses sous un angle différent et à remettre en cause nos apriori, au moins pour être plus curieux et plus indulgent. Si vous souhaitez en discuter avec un coach professionnel, contactez-moi.

 

Les différences culturelles peuvent se combiner :

Donc je reprends cette articulation entre le style de communication, l’expression du contenu de la communication, le style de management et le mode de prise de décision.

Et cela devient complexe et parfois contre intuitif.

  • Donc oui, certains de mes collègues américains pouvaient avoir un style de communication très détendu, qui laissait penser à un fonctionnement égalitaire mais quand le chef a décidé, tout le monde s’exécute.
  • Oui, certains de mes collègues allemands se vouvoyaient et utilisaient des titres professionnels un peu désuets sur leurs cartes de visite, mais finalement le processus de prise de décision povait être consensuel et sembler long et peu efficace (mais une fois que tout le monde est d’accord, on récupère le temps perdu).
  • Oui les réunions semblaient parfois superflues avec certains collègues asiatiques car on ne faisait qu’entériner ce qui avait été validé à l’avance à grand renfort de diplomatie et d’influence.

 

Si le sujet vous intéresse, lisez le livre « The Culture Map », de Erin Meyer c’est passionnant et elle aborde aussi d’autres sujets comme le rapport au temps ou comment faire un feedback négatif selon les cultures.

Il y a aussi d’autre livres comme « Managing across cultures » de Solomon et Schell ou « Managing Cultural Differences » qui détaille de nombreux pays sous un angle business.

Et au-delà des grandes tendances décrites dans ces livres, cela peut être inspirant pour utiliser ces grilles de lecture au niveau des organisations ou pour affiner votre compréhension de vos interlocuteurs.

 

Si ces sujets de vie au travail et de psychologie vous intéressent, abonnez-vous maintenant à ma chaine, en activant les notifications pour être prévenu des prochaines vidéos.

Et vous pouvez vous inscrire également à ma Lettre d’Inspiration mensuelle avec le lien ci-dessous.

 

A bientôt !

Guillemette Moreau, Coach de Dirigeants et Coach de Carrière.

Comment prenez-vous vos décisions ?
Comment sont prises les décisions dans votre organisation ?

Confiance en Soi – Le Paradoxe de l’Intelligence

Confiance en Soi – Le Paradoxe de l’Intelligence

Confiance en Soi – Le Paradoxe de l’Intelligence Ma croyance en mon intelligence, et comment je la définis, influe sur la pression que je me mets moi-même face à un challenge... Et ainsi sur comment je réagis face au succès ou face à l’échec, puis sur la confiance en...

Confiance en Soi et Estime de Soi

Confiance en Soi et Estime de Soi

Confiance en Soi et Estime de Soi Derrière ce mot un peu passe-partout de "MANQUE DE CONFIANCE EN SOI", il y a différents niveaux d’incertitude possibles. Les repérer nous permet de mieux passer à l'action pour les dépasser...Confiance en Soi et Estime de Soi (Version...

Prise de Décision & STRESS

Prise de Décision & STRESS

Prise de Décision et STRESS Quel est l’impact du stress dans nos prises de décision ? Comment l’anticiper et éviter ses effets néfastes, les évaluations hâtives et les prises de décision irrationnelles ?Comment prenez-vous vos décisions ?Comment sont prises les...

Prise de Décision et ÉMOTIONS

Prise de Décision et ÉMOTIONS

Prise de Décision et ÉMOTIONS Les émotions sont certes indispensables à la prise de décision. Mais si vous êtes débordé par vos émotions, vous risquez de prendre des décisions trop vite et de manière irrationnelle... Comment prenez-vous vos décisions ?Comment sont...

GM Inspiration icon forest  Envie d'inspiration...?

Abonnez-vous à ma LETTRE D'INSPIRATION MENSUELLE

Lettre d'Inspiration

Tous les mois, je choisis un thème et suis heureuse de vous envoyer mes vidéos, références de livres, etc... pour vous inspirer dans votre vie professionnelle ou personnelle..."

Share This