Comment gérer un MANAGER ABSENT ?

« Avec mon chef j’ai une paix royale, de toute façon on ne le voit pas beaucoup… »

Pour certains c’est la situation idéale.
Sauf quand vous êtes nouveau dans le poste ou que vous retrouvez tout seul à gérer des situations difficiles… 

Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?
Avoir plus de sens, de motivation et de satisfaction au travail ?

Comment gérer un MANAGER ABSENT ? (Version Audio)

Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?
Avoir plus de sens, de motivation et de satisfaction au travail ?

Comment gérer un MANAGER ABSENT ? (Version Texte)

 

Bonjour,

 

« Avec mon chef j’ai une paix royale, de toute façon on ne le voit pas beaucoup… »

Pour certains c’est la situation idéale.

Sauf quand vous êtes nouveau dans le poste ou que vous retrouvez tout seul à gérer des situations difficiles…

 

Les symptômes du Macro-Manager

Souvent les gens se plaignent de leur chef « micro-manager » qui est toujours sur leur dos.

Mais avoir un « macro-manager » – et de plus souvent absent – n’est pas forcément plus facile.

Oui les personnes d’expérience, qui aiment l’autonomie et la prise de responsabilité pourront s’y épanouir. Mais cela peut comporter des risques si vous vous retrouvez à faire le travail de votre chef sans avoir forcément toutes les informations ou la responsabilité officielle. Et si cela ne se passait pas aussi bien que prévu ?

Et pour les personnes en prise de poste, qui ont besoin de support, ou qui se rendent compte que ce n’est pas à eux de prendre la responsabilité de certaines décisions, avoir un chef fantôme devient vite démotivant ou juste énervant.

 

Les types de Managers absents

Il y a plusieurs raisons possibles à l’absence physique ou managériale de votre chef et cela va influer sur votre stratégie :

– 1er cas : certains supérieurs hiérarchiques aiment leur propre autonomie et ne comprennent pas toujours que leurs équipes ont besoin d’eux.

Ou bien c’est un choix délibéré de management pour voir comment vous vous débrouillez 😊.

C’est le cas classique du macro-manager, qui se préoccupe des grandes directions mais délègue largement le comment et le quoi faire.

Ça c’est plutôt facile à gérer mais c’est à vous de prendre l’initiative de discuter avec lui ou elle des sujets et types de décision où vous avez besoin de discuter avec eux et ou d’avoir leur support. Et de bien valider ce qui est délégué et avec quel niveau de responsabilité.

 

– 2ème cas plus difficile : le chef « courant d’air »

Toujours en déplacement ou en réunion, il ne répond pas aux courriels, est injoignable au téléphone.
Et vous êtes coincé entre faire avancer vos affaires et attendre son aval.

Car souvent nous supposons que nous devons attendre un oui pour avancer.

Mais cela dépend des cultures d’entreprise et des personnes.

Un de mes clients avait trouvé une stratégie un peu osée mais qui fonctionnait assez bien dans son cas : le consentement par défaut. Il informait de ce qu’il faisait en laissant la porte aux commentaires avec un délai et continuait d’avancer.

Donc cela donnait quelque chose comme : voici notre plan d’action qu’on va mettre en place à partir de telle date, merci d’avance de tes commentaires si tu souhaites modifier ou adapter certains points…

Sous-entendu, si tu n’as pas répondu c’est que tu es d’accord…

Cela marche aussi avec des managers qui n’arrivent pas à prendre de décision.

Mais c’est quand même délicat et évitez diplomatiquement d’utiliser cela sur des décisions stratégiques quand vous savez que votre chef n’est pas disponible, par exemple en déplacement. Il pourrait avoir l’impression que vous le court-circuitez volontairement.

 

– 3ème cas encore plus difficile : le manager fantôme.

Celui qui disparait ou esquive et qui vous laisse tout seul.

Peut-être qu’il est démotivé, qu’il n’en a plus rien à faire, et qu’il fait le minimum.
Peut-être qu’il évite les décisions car cela lui est déjà retombé dessus dans le passé.
Peut-être juste que le management ce n’est pas son truc et qu’il a été nommé chef d’équipe grâce à sa compétence technique mais que ce qu’il préfère, c’est rester seul face à son écran…

 

Le cas particulier du Manager absent de son rôle

  • Enfin il y a le manager absent de son rôle de management et de leader.

Car gérer un chef absent physiquement ou virevoltant entre 12 projets, c’est fatigant mais quand vous avez réussi à le coincer, vous pouvez arriver à travailler ensemble.

Mais le cas le plus compliqué, c’est le manager présent physiquement mais absent dans son rôle de supérieur hiérarchique.

C’est plus difficile à repérer, les choses trainent, pas de décision, les responsabilités sont diluées et parfois c’est comme si on observait de l’extérieur ce qui se passe : les ventes de ce mois ne sont pas bonnes… Difficile d’être motivé dans cet environnement sans dynamique.

Cette absence managériale, cela peut venir de la peur de prendre des décisions ou par peur des conflits.
Le syndrome tête dans le sable, mais non il n’y a pas de problème… alors que vous, vous voyez les clients qui grognent ou des équipes qui commencent à se traiter de noms d’oiseaux.

La situation pourrit doucement mais surement, et tant que ce n’est pas flagrant en termes de mauvaise performance du service, cela peut durer…

 

Comment gérer un supérieur absent

Alors que faire ?

Un fois que vous avez identifié les raisons pour lesquelles votre manager est absent, vous avez différentes pistes d’action possibles, que vous pouvez d’ailleurs combiner :

– Le plus vite possible, il faut arriver à clarifier vos limites avec lui ou elle : ce que vous pouvez faire sans lui / sans elle, ce que vous pouvez décider, organiser, dépenser…

– Ensuite, c’est à vous de prendre l’initiative régulièrement pour trouver des trous dans son agenda pour une rencontre, une vidéo-conférence ou un appel téléphonique. Et si possible bloquer des points courts mais réguliers dans son agenda.

Comme il manque en général de temps, une stratégie peut être de saucissonner en fonction des décisions à prendre : cela vous permet d’arriver préparé sur le sujet avec les options possibles et de repartir espérons-le avec votre décision. Un RV de 15-20’ avec un titre précis est plus difficile à esquiver ou à annuler. Alors que votre « status général » de 2h sera quasi impossible à organiser…

– Si vous vous retrouvez dans une situation où on vous presse de prendre une décision à sa place, résistez à la volonté de briller seul.

Dans le meilleur des cas, cela marchera et on oubliera que c’est grâce à vous. Mais si cela ne marche pas, il faudra peut-être trouver un coupable…  Dans tous les cas, documentez vos actions et informez votre chef de ce que vous faites.

– Enfin si vous êtes junior ou nouveau dans votre poste et que vous êtes laissé seul dans la nature, il faut tirer la sonnette d’alarme vite pour au moins organiser un mentorat interne durant votre période d’intégration.

 

Pour conclure : chaque cas est unique, vous, l’autre, la situation autour.

Et quand nous sommes dans nos émotions, difficile de faire la part des choses.

Se faire accompagner est une ressource à laquelle on ne pense pas toujours, mais un coach professionnel peut vous aider justement à prendre du recul 😊

 

Si ces sujets de gestion de carrière et de vie au travail vous intéressent, abonnez-vous maintenant à ma chaine, en activant les notifications pour être prévenu des prochaines vidéos.

Et vous pouvez vous inscrire également à ma Lettre d’Inspiration mensuelle avec le lien ci-dessous.

 

A bientôt !

Guillemette Moreau, Coach de Dirigeants et Coach de Carrière.

Q
Coaching de Carrière
Q
Coaching de Carrière

Vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie professionnelle ?
Avoir plus de sens, de motivation et de satisfaction au travail ?

Quelle est votre AMBITION ?

Quelle est votre AMBITION ?

Quelle est votre AMBITION ? Si je vous dis : « vous êtes très ambitieux », comment le prenez-vous ? Et si je vous dis maintenant : « vous n’êtes pas très ambitieux » … ? L’ambition dérange. C’est normal puisque justement elle veut repousser les limites de ce qui...

Comment mieux DÉLÉGUER ?

Comment mieux DÉLÉGUER ?

Comment mieux DÉLÉGUER ? Je suis débordée, je sais que je devrais déléguer… Mais cela va prendre du temps, finalement je m’en occupe vite fait… Je vous rassure, vous n’êtes pas seul… C’est le cas de la plupart de mes clients en coaching avec cette bonne dose de...

Comment améliorer sa PRISE de PAROLE en PUBLIC

Comment améliorer sa PRISE de PAROLE en PUBLIC

Comment améliorer sa Prise de Parole en Public J’ai le trac, les jambes qui flanchent… J’ai peur d’avoir un blanc, de ne pas savoir répondre à une question que je n’ai pas préparée… La prise de parole en public est un sujet régulier en coaching... Voici des stratégies...

DÉPÊCHE TOI ! (Injonctions & Drivers)

DÉPÊCHE TOI ! (Injonctions & Drivers)

DÉPÊCHE TOI ! (Injonctions et Drivers) Dépêche-toi, allez, arrête de lambiner… Je suis sûre que vous l’avez tous entendu dans votre enfance, et pour certains tellement bien intégré que c’est un discours interne permanent. Donc je cours même quand je ne suis pas...

GM Inspiration icon forest  Envie d'inspiration...?

Abonnez-vous à ma LETTRE D'INSPIRATION MENSUELLE

Lettre d'Inspiration

Tous les mois, je choisis un thème et suis heureuse de vous envoyer mes vidéos, références de livres, etc... pour vous inspirer dans votre vie professionnelle ou personnelle..."

Share This