La Gestion des Relations (Intelligence Émotionnelle)

La 4ème composante de l’intelligence émotionnelle, c’est la Gestion des Relations.

C’est-à-dire notre capacité à utiliser la compréhension de nous-même et la compréhension des autres pour gérer efficacement la relation et bâtir des liens positifs et durables…

La Gestion des Relations (Intelligence Émotionnelle) – Version Audio

La Gestion des Relations (Intelligence Émotionnelle) – Version Texte

 

Bonjour,

 

Vous avez sans doute vu ma vidéo d’introduction sur l’Intelligence Émotionnelle.

Voici maintenant la 4ème vidéo de la série sur les 4 dimensions principales de l’Intelligence Émotionnelle : la Conscience de Soi, la Maitrise de Soi, la Conscience Sociale et la Gestion des Relations.

La 4ème composante de l’intelligence émotionnelle, c’est la Gestion des Relations.

C’est ma capacité à utiliser la compréhension de moi-même et la compréhension des autres pour gérer efficacement la relation et bâtir des liens.
Cela permet aussi de communiquer clairement, d’inspirer et d’influencer les autres et de gérer efficacement les conflits.

 

La Gestion des Relations

Cette capacité s’appuie sur les autres dimensions de l’Intelligence Émotionnelle : la Conscience de Soi, la Maitrise de Soi et la Conscience Sociale, pour créer des relations solides dans la durée, et même sous stress.

Le maitre-mot dans la gestion des relations, c’est la confiance.

Et vous savez que la confiance, cela ne se construit pas comme cela.

Pour bâtir la confiance et développer des relations riches et profondes, je vous propose de garder en tête 3 qualités : la flexibilité, l’ouverture, la cohérence.

 

Développer la flexibilité relationnelle

La flexibilité relationnelle, c’est comment je m’adapte à l’autre.

Nous ne pouvons pas changer les autres, mais nous pouvons nous adapter.

Évidemment dans le respect de nos limites et en ayant clarifié notre intention par rapport à la relation.

Nous avons des éducations et des rituels culturels différents.
Si vous vous rendez compte que votre style de communication choque votre interlocuteur et que vous souhaitez développer la relation bien sûr, à vous de faire un pas vers l’autre.

Certaines personnes apprécient le vouvoiement ou au contraire le tutoiement, certains le contact physique style poignée de main virile, d’autres se reculeront…

Quand vous êtes à l’étranger, vous devenez encore plus sensible à ces détails, car c’est amplifié.

Mais même si n’y a pas de différence culturelle a priori, si vous parlez la même langue, nous sommes tous différents et par exemple rentrer dans la bulle de quelqu’un en s’approchant trop près suffira à le faire s’écarter. Si vous ne le notez pas, vous risquez de répéter cela à chaque fois, et difficile de construire la relation si l’un se sent agressé.

 

Ensuite, être flexible c’est aussi être stratégique, garder votre objectif clair par rapport à la situation et à votre interlocuteur :

Alors, petite mise en situation :

Vous êtes vert de rage après 3 renvois téléphoniques successifs dans un service à la clientèle, ou bien fausse manip et on vous a raccroché au nez après 10 minutes d’attente et vous devez rappeler.

Voici 2 options :

1 – Vous dites ses 4 vérités à la personne qui vous répond, cela vous défoule à court terme mais pas sûr que cela crée une bonne base pour trouver ensuite une solution ensemble à votre problème

2 – Vous prenez du recul, en dissociant les faits, votre besoin de respect bafoué et votre colère pour vous recentrer sur votre objectif : que la personne au bout du fil trouve une solution à votre problème. Et en gardant en tête le fait qu’elle n’y est pour rien dans l’erreur de son collègue et le mauvais paramétrage du standard téléphonique…

Même si vous n’êtes pas motivé par l’harmonie humaine et les règles de politesse, vous pouvez simplement évaluer l’efficacité de la réponse engendrée !
C’est ce que j’appelle être stratégique : garder son objectif clair, pour trouver le meilleur moyen de l’atteindre.

 

L’ouverture à l’autre

2ème qualité, l’ouverture à l’autre.

C’est vous ouvrir pour donner à l’autre des clés pour vous comprendre.

Il ne s’agit pas de raconter votre vie aux autres ou de leur dire leurs 4 vérités sous prétexte d’ouverture ou de transparence. Mais d’avoir une intention claire (et honnête) notamment de partage de l’information et de son utilisation.

L’ouverture à l’autre, c’est notamment utiliser la connaissance de soi pour donner des clés à l’autre et gagner du temps dans la découverte mutuelle et éviter les incompréhensions.

Comme quand vous accueillez quelqu’un de nouveau dans votre équipe : si vous prenez le temps d’expliquer comment vous fonctionnez, vos points sensibles, vous gagnez un temps fou pour ajuster votre collaboration. Et cela fonctionne aussi dans la vie privée…

 

L’importance du Feedback dans la gestion des relations

Donner et demander du feedback va aussi aider à mieux se comprendre.

Parfois on oublie le feedback positif : si vous êtes satisfait dans la relation avec quelqu’un, une bonne discussion, une décision conjointe qui s’est bien passée, dites-le-lui. Vous lui donnez des clés pour développer encore plus cette bonne relation dans le futur.

A l’inverse, une relation n’est pas toujours orientée au beau fixe, vous pouvez avoir des points de vue différents ou des conflits. Un feedback constructif donne aussi de l’information à l’autre, ensuite il s’agit de le faire avec doigté…

 

Et aussi parfois vous pouvez ou devez prendre des décisions qui ne plaisent pas à l’autre.

Cela vaut la peine d’en discuter, d’expliquer votre décision surtout si vous êtes en position hiérarchique.
Anticiper les conflits, c’est éviter de balayer sous le tapis ou de blâmer l’autre.
De toute façon les cadavres ressortent un jour du placard…

 

L’enjeu de la vulnérabilité

Mais l’ouverture à l’autre pose la question de la vulnérabilité et des limites que je pose.

J’ai parfois des clients blessés : ils se sont ouverts dans leur passé, personnel ou professionnel, sont devenus vulnérables et cela s’est retourné contre eux, quelqu’un a utilisé cela à son avantage et à leur désavantage. Résultat, ils ont remis la carapace, et l’ont même renforcée.

C’est tout l’enjeu de la confiance : elle se construit lentement, au fur et à mesure que je valide l’autre avec des tests souvent inconscients.
Donc allez-y à votre rythme…
Et pour vous inspirer, vous pouvez regarder les vidéos de Brené Brown sur la vulnérabilité ou lire ses livres.

 

En lien avec l’ouverture et la vulnérabilité, se pose aussi la question des limites que vous mettez dans la relation.

Plus la confiance s’installe, plus vous pouvez repousser les limites mais vous avez aussi votre intimité à protéger, notamment dans le monde professionnel.

 

La cohérence

Enfin, 3ème grande qualité pour développer des relations riches : la cohérence.

Il y a la notion de cohérence interne chez vous, et c’est tout un sujet en soi.

Mais ce que les autres perçoivent dans la relation ce sont surtout 2 choses :

 

D’abord la cohérence entre ce que vous dites et votre non-verbal.

En évitant le « oui-oui je suis d’accord avec vous ».

Si j’envoie des signaux clairs à mes interlocuteurs qui savent du coup à quoi s’en tenir, progressivement vous bâtissez la confiance (toujours cette histoire de tests progressifs pour bâtir la confiance).

Et si vous vous rendez compte que sous stress notamment, par exemple pour une présentation, votre audience ne réagit pas comme prévu, c’est peut-être que vous n’étiez pas en cohérence. Cela vaut la peine d’aller chercher du feedback sur la perception de votre prestation et comprendre à quel niveau cela a coincé, où vous n’étiez pas cohérent pour eux.

Un cas classique c’est en entrevue d’embauche : j’ai tellement préparé mon discours que je le récite de manière presque automatique, et mes interlocuteurs se demandent si je suis vraiment motivé. C’est utile de recevoir ce genre de feedback au début de votre recherche de job.

 

Ensuite la cohérence entre votre discours et votre action, bref que les bottines suivent les babines.

Cela veut dire clarifier et expliquer la logique de votre action même si c’est pour vous évident.

Et dire aussi si vous avez changé d’avis et pourquoi.
Je trouve cela gênant par exemple dans les campagnes politiques, que des personnes doivent se justifier de paroles ou de prises de position d’il y a 20 ou 30 ans.

Vous pouvez évoluer et en le reconnaissant, en étant honnête bien sûr, vous développez la transparence et la confiance. Cela peut quand même avoir des limites : si vous changez d’avis politique à chaque élection, ou que vous en êtes à votre 12ème job en 5 ans, cela peut quand même créer un doute chez votre recruteur…

 

Donc en résumé, 3 qualités à garder en tête pour bâtir la confiance et des relations sur le long terme :
Flexibilité – Ouverture – Cohérence

Et si vous pouvez rajouter l’humour, vous aurez en plus un atout magique pour gérer les situations difficiles…

 

Voilà, cette série sur l’Intelligence Émotionnelle est terminée, bravo d’avoir été jusque-là !

J’espère que cela vous aura donné le goût d’aller plus loin dans la compréhension de vous-mêmes et la compréhension des autres pour bâtir des relations plus fortes et plus riches.

Pour vous faire accompagner en Coaching Individuel, ou pour développer l’Intelligence Émotionnelle de votre équipe, contactez-moi !

 

Si ces sujets de psychologie et de développement personnel vous intéressent, abonnez-vous maintenant à ma chaine, en activant les notifications pour être prévenu des prochaines vidéos.

Et vous pouvez vous inscrire également à ma Lettre d’Inspiration mensuelle avec le lien ci-dessous.

 

A bientôt !

Guillemette Moreau, Coach de Dirigeants et Coach de Carrière.

Volonté : Comment développer sa PERSÉVÉRANCE ?

Volonté : Comment développer sa PERSÉVÉRANCE ?

Volonté : Comment développer sa PERSÉVÉRANCE  ? Une fois que vous avez un objectif motivant, comment développer votre persévérance et soutenir votre volonté sur le long terme ?Volonté : Comment développer sa PERSÉVÉRANCE ? - Version AudioVolonté : Comment développer...

Volonté : Comment résister à la TENTATION ?

Volonté : Comment résister à la TENTATION ?

Volonté : Comment résister à la TENTATION ? Pourquoi je fais parfois ce que je ne veux pas ? Comment renforcer notre Volonté et résister aux tentations ?Volonté : Comment résister à la TENTATION ? - Version AudioVolonté : Comment résister à la TENTATION ? - Version...

Volonté, Motivation et Procrastination

Volonté, Motivation et Procrastination

Volonté, Motivation et Procrastination Comment faire vraiment ce que vous avez décidé ? Comment rendre vos objectifs suffisamment motivants (et éviter la procrastination...)Volonté, Motivation et Procrastination - Version AudioVolonté, Motivation et Procrastination -...

Comment développer sa VOLONTÉ ?

Comment développer sa VOLONTÉ ?

Comment développer sa VOLONTÉ ? Comment fonctionne notre VOLONTÉ ? Et comment "muscler" ma force de volonté : la développer et aussi éviter de gâcher mes réserves de volonté...Comment développer sa VOLONTÉ ? - Version AudioComment développer sa VOLONTÉ ? - Version...

GM Inspiration icon forest  Envie d'inspiration...?

Abonnez-vous à ma LETTRE D'INSPIRATION MENSUELLE

Lettre d'Inspiration

Tous les mois, je choisis un thème et suis heureuse de vous envoyer mes vidéos, références de livres, etc... pour vous inspirer dans votre vie professionnelle ou personnelle..."

Share This